AccueilÉvénements

Atelier avec Raphaëlle de Groot

Modèles pour l'inconnu

21 octobre 2023

À propos de l'atelier

Si demain nous partions vers l’inconnu, qu’amèneriez-vous ? Quels objets, concepts ou valeurs souhaiteriez-vous conserver pour la postérité ? C’est avec un atelier d’art participatif que l’artiste Raphaëlle de Groot compte réfléchir à ces questions. Modèles pour l’inconnu invite à explorer les possibilités d’un plan animé à plusieurs mains. Tout se passe sur une table dont la surface représente l’inconnu. Le jeu – car il s’agit d’une expérience ludique – consiste à mettre en mouvement des composantes bricolées à l’aide de divers matériaux, le tout capté par une caméra suspendue du plafond. Ce processus de création collectif génère ainsi des formes surprenantes et obtenues grâce aux éléments créés par les participant⋅es.

La notion de l’inconnu est centrale dans le processus de création de Raphaëlle de Groot, comme une sorte de mode opératoire. Ne pas connaître à l’avance le résultat est une façon pour l’artiste de se mobiliser et d’apprendre en cours de route ce que les gestes et la pensée sont à même de produire lorsque nous lâchons prise.

Places limitées; les inscriptions débuteront au début octobre.

À propos de l'artiste

Diplômée d’une maîtrise en arts visuels de l’Université du Québec à Montréal (2007), Raphaëlle de Groot est une artiste québécoise qui vit et travaille entre Montréal et Orsigna, en Italie. Ses projets de création sont toujours le fruit d’une rencontre avec un milieu de vie, un territoire et des personnes. Elle s’intéresse aux aspects de l’expérience humaine qui sont difficiles à représenter comme les sensations, le sentiment d’appartenance au monde et divers états d’attention, de présence et d’engagement. Sa démarche est connue pour ses méthodes de participation ouvertes et collaboratives au carrefour de l’art et de tissus sociaux.

Raphaëlle de Groot présente son travail sur la scène canadienne et internationale depuis maintenant vingt-cinq ans dans de nombreux événements dont à la Nuit Blanche de Paris, à Momenta | Biennale de l’image à Montréal et à la Biennale de Venise. Elle a reçu plusieurs distinctions, dont le Prix Sobey pour les arts en 2012. Communes mesures, son exposition solo la plus récente a eu lieu durant la pandémie au Musée d’art contemporain des Laurentides (2021). Elle inaugurera au MEM - Centre des mémoires montréalaises à l’automne 2023 sa première œuvre d’art public permanente, Les constellations de l’hippocampe, fruit d’un processus participatif et collaboratif inhabituel en contexte institutionnel.